top of page
Rechercher
  • Wafina

État actuel du marché de l’immobilier en Belgique

Où en est le marché immobilier aujourd’hui dans notre pays, entre la flambée des taux d’intérêt, l’accessibilité compliquée au crédit et les prochaines obligations en Wallonie en matière de rénovations énergétiques ? Wafina, votre agence immobilière de référence à Waremme, fait le point avec vous sur les prix médians, l’évolution des transactions, les différences entre provinces,...


vente de maison

Évolution du prix des maisons

Il est faux de dire que les prix des maisons ont baissé partout en Belgique : par rapport au premier semestre 2022, les prix médians des maisons ont grimpé de 2,5 à 3,3%, rapporte Statbel. Les villas 4 façades semblent les moins recherchées. Aujourd’hui, le prix médian s’établit à 259.500 euros pour les maisons à 2 et 3 façades, contre 365.000 euros pour les 4 façades.


Ces prix médians s’établissent à respectivement 295.000 et 405.000 euros en Flandre, 480.000 et 902.500 euros à Bruxelles, 175.000 et 285.000 euros en Wallonie. Si le marché accuse une légère chute à Bruxelles (une grosse chute concernant les 4 façades, mais le peu de transactions nous oblige à prendre des pincettes…), il reste stable en Wallonie, voire est en légère augmentation, et progresse en Flandre.


Un marché des appartements qui reste fort

Partout en Belgique, les prix médians des appartements ont augmenté, passant de 225.000 euros au premier semestre 2022 à 237.000 euros au premier semestre 2023, soit une hausse de 5,3 %. Cette hausse atteint 4,7 % en Wallonie, 2% à Bruxelles et culmine à 6,4 % en Flandre !


Un nombre de transactions qui diminue fortement

Conformément à ce que nous rapportent les banques en matière de crédits hypothécaires, Statbel rapporte également une baisse des transactions : 23 % pour les maisons et – 16 % pour les appartements.


Le Brabant flamand le plus cher

Comme à l’accoutumée, les provinces les plus chères du pays sont les Brabant Flamand et Brabant Wallon, avec des maisons (fermées ou semi-fermées) à respectivement 350.000 et 320.000 euros, des villas à 455.000 et 460.000 euros et des appartements à 269.000 et 255.000 euros. Du côté des communes, Sint-Martens-Latem, Knokke-Heist, Ixelles, Woluwé-Saint-Pierre et Kraainem sont les plus onéreuses.


Contactez l’équipe de l’agence immobilière Wafina, active à Waremme et dans toute la Hesbaye, pour en savoir plus sur le marché immobilier en province de Liège.

Comments


bottom of page