Rechercher
  • Wafina

2022 : l’année de l’essoufflement du marché immobilier ?

Que nous réserve l’année 2022 sur le marché immobilier ? Est-il temps de vendre ou d’acheter un bien immobilier ? L’agence immobilière Wafina à Waremme vous dit tout sur le cru 2022 !

Les tendances du marché immo en 2022

Si 2021 s’est avéré être un excellent cru pour l’ensemble du secteur de l’immobilier, avec des hausses conséquentes pour l’ensemble de ses segments, 2022 pourrait réserver quelques surprises tant pour l’investisseur que pour le propriétaire bon père de famille.


La pénurie d’offres, conjuguée à l’euphorie des acquéreurs post-covid commence en effet à marquer l’arrêt. De plus, tant les volumes de vente que les prix se calment quelque peu. Pas de panique cependant, on ne parle pas ici de baisse mais plutôt d’un aplatissement de la courbe. En dehors de quelques marchés de niches, bien spécifiques, aucune bulle spéculative ne s’est créée dans nos régions et le risque d’implosion ou de baisse drastique est proche du zéro absolu.


Quelques nuances sont à apporter cependant, notamment au niveau de l’immobilier neuf. La difficulté d’obtention des permis ainsi que les soucis d’approvisionnement des matériaux continuent à pousser les prix à la hausse et contribuent à maintenir un marché sous pression. Par ailleurs, les futures normes énergétiques imposées aux bâtiments neufs ne devraient pas calmer la tendance.


Finalement, quelques incertitudes devraient pimenter le marché dans les prochains mois. Tout d’abord, l’évolution des taux d’intérêt. Si ces derniers remontent fortement, le crédit sera moins intéressant et le marché en pâtira. S’ils restent relativement stables avec un taux d’inflation très élevé, le marché en profitera, les gens ne souhaitant guère voir leurs économies fondre comme neige au soleil sur un compte épargne. La guerre en Ukraine, génératrice d’inflation, pourrait avoir son mot à dire dans ce processus. Ensuite, la fiscalité belge, avec la future réforme fiscale concoctée par le Ministre des Finances. C’est-à-dire que si la taxation des loyers devait se confirmer ou encore l’augmentation de l’imposition des plus-values, c’est un pan entier de l’économie qui serait mis à mal avec des conséquences douloureuses pour l’ensemble du parc immobilier.


Vous désirez vous faire conseiller sur le plan immobilier ? Contactez-nous dès aujourd’hui ! L’agence Wafina est à votre service.